Fête de la laïcité

|   Salle : Maison Pour Tous de St Pierre, 29200 Brest

 

 

Objectifs du spectacle

Affirmer le droit à la liberté de conscience, à la liberté d’expression et le désir de « vivre ensemble ».
Promouvoir l’égalité entre les femmes et les hommes, principe républicain primant  sur celui de la différence.
Prévenir toute forme de radicalisation et favoriser le dialogue interculturel dans les quartiers.
Susciter le dialogue, pour  permettre de diminuer la violence à travers une meilleure connaissance et compréhension de l’autre.

Le spectacle

« La Laïcité, outil pour le vivre ensemble » avec 2 comédiennes,  en 4 scènes, spectacle d’une durée comprise entre 45 minutes et 1h15 en fonction des débats forum entre chaque scène.
Les 4 scènes sont construites sur les questions du mariage homosexuel, du refus de soin, du voile dans l’espace public, et de la multiculturalité. De cette dernière situation, naît un flash mob auquel tout le public est invité à participer.
Ainsi au cours du spectacle, le public est incité à prendre la parole, à donner son opinion, à écouter les autres. Il s’agit de susciter le débat, souvent  contradictoire, de coordonner les interventions des spectatrices/teurs, de conduire la réflexion le plus loin possible en soulevant des questions. Il s’agit de réfléchir ensemble aux solutions possibles pour sortir du conflit joué sur la scène, pour entendre et apprendre des solutions apportées par les autres.

 

Presse

Cap Finistère : Pouvez-vous nous décrire Monaluna ?
Monica Campo : Il s’agit d’une compagnie théâtrale brestoise, dont je suis la metteuse en scène, qui réside à la maison pour tous LCause et qui s’inscrit dans une démarche autour de sujets de société comme la mixité, l’égalité femmes/hommes ou le féminisme.
Je m’inspire du théâtre forum, inventé par le Brésilien Augustin Boal avec son théâtre de l’opprimé. Pour lui, le théâtre est un outil pour donner la parole à la société sur des sujets qui ne sont pas assez traités et qui demandent une libération de la parole. Cela permet aussi d’ouvrir l’accès à la culture au plus grand nombre et de donner un cadre artistique à des débats qui concernent tout le monde. Cela permet de susciter des échanges.

Cap Finistère : Et la question de la laïcité se prête bien au théâtre forum ?
Monica Campo : Absolument car c’est un sujet rempli de tabous pour lequel il faut libérer la parole. Trop souvent, lorsque ce sujet est évoqué, c’est en se focalisant sur des aspects antimusulmans alors que le sujet est bien plus vaste et bien plus complexe. Notre compagnie souhaite ouvrir le débat sans insister sur nos différences mais au contraire en montrant comment nous pouvons faire pour être ensemble dans la fraternité. Je ne suis pas à la lettre les théories d’Augustin Boal mais je m’en inspire fortement. La philosophie du théâtre forum consiste à confronter plusieurs points de vue, sans intention d’affirmer des vérités mais au contraire de permettre de s’écouter et d’appeler à la réflexion et de faire découvrir des points de vue auxquels les spectateurs n’auraient peut-être pas pensé.
Nous avons déjà joué ce spectacle l’année dernière, à l’invitation d’associations d’éducation populaire, à l’occasion de la journée de la laïcité et nous avons pu constater que le théâtre forum fonctionne très bien pour ce sujet.

Cap Finistère : Comment avez-vous conçu votre spectacle ?
Monica Campo : J’ai interviewé plusieurs personnes de tous les horizons, de tous âges, de toutes religions ou sans religion. J’ai ainsi pu me rendre compte que chacun aborde la question de la Laïcité de manière différente. La mise en scène de situations de la vie quotidienne montre la complexité des enjeux. Elle permettra, je l’espère, aux spectateurs qui viendront samedi de mieux appréhender la notion de laïcité dans toutes ses dimensions.

Création et mise en scène : Monica Campo
Comédiens: Monica Campo et Charlotte Heilmann
Représentation(s) : 12 décembre 2015

 

 

top